Réflexion Coranique 95. Āyat 6:18 – La Suprématie d’Allah sur toutes choses

وَهُوَ الْقَاهِرُ فَوْقَ عِبَادِهِ وَهُوَ الْحَكِيمُ الْخَبِيرُ
Wahuwal-qāhiru fawqa ‘ibādihi wahuwal-hakīmul-khabīr
C’est Lui le Dominateur Suprême sur Ses serviteurs; c’est Lui le Sage, le Parfaitement Connaisseur..
(Sūratul An‘ām, no. 6, Āyat 18)

Dans ce verset, Allah, le Tout-Puissant, est qualifié de Qāhir. Qahr est la capacité de vaincre sans effort, de telle manière que l’autre se soumet à son effet, même si cet effet va à l’encontre de ses propriétés inhérentes. C’est la domination sur les effets du dominé. ‘Allāmah Tabātabā’ī donne l’exemple de l’effet de l’eau lorsqu’elle est versée sur le feu. Le feu a la propriété de brûler, mais quand l’eau y est versée, elle prend le dessus sur le feu et son effet.

Dans ce monde, toute chose produisant un effet précis  est une cause qu’Allah (swt) a créée et produit. Il a donné à la cause un effet déterminé dans le système qu’il a créé pour le monde. C’est par ce biais que les événements s’y produisent. Chaque cause peut avoir de nombreux effets et chaque effet à son tour, peut devenir une cause pour d’autres effets. C’est une chaîne de causalité mise en mouvement par le Tout-Puissant qui a intégré la qualité d’affecter dans la cause et la qualité d’être affecté dans l’effet.

Pour nous aider à comprendre cela, prenons l’exemple suivant :
Quand le feu consume le bois, le feu et le bois sont tous deux des éléments naturels qui ont leurs propres propriétés. Chacun agit selon ses propriétés. Les propriétés du feu et du bois s’opposent et le feu prend le dessus sur le bois. Le processus de combustion se met en place. Les propriétés du bois sont affectées et dominées par les propriétés du feu.

Allah le Tout-Puissant est le Dominateur Suprême et a la capacité de contrôler les effets de Ses serviteurs. Sa domination est différente de la domination d’un être sur un autre, car ces deux êtres partagent des qualités communes aux êtres ayant été créés. Tous deux sont des êtres physiques avec des exigences différentes de la nature et certains sont plus puissants que d’autres pour imposer leurs effets. La domination d’Allah est supérieure. Elle est entière et complète. La domination des autres est elle-même un signe de la domination d’Allah sur eux, qui leur a donné cet effet en premier lieu.

Il est intéressant de constater que lorsque Fir’awn menaça d’assassiner tous les bébés de sexe masculin nés dans son royaume, il dit : Nous allons massacrer leurs fils et laisser vivre leurs femmes. Nous aurons le dessus sur eux et les dominerons.  (Q7: 127) Fir’awn utilisa son pouvoir limité pour vaincre la résistance et dominer les autres en les opprimant.

Le Āyat se termine par deux noms d’Allah – le Sage et le Parfaitement Connaisseur. Sa capacité de dominer est utilisée avec sagesse et omniscience. Il n’opprime pas avec cette domination et n’en fait pas mauvais usage.

Récitons ce verset pour nous rappeler la suprématie d’Allah sur toutes choses. Il donne aux causes leur effet et peut les contrôler comme Il le désire. Tous les serviteurs d’Allah sont sous Sa domination et ne peuvent aller à l’encontre de Sa volonté. Amīrul Mu’minīn Ali b. Abī Tālib (a) nous rappelle cela dans le Du’ā as-Sabāh: Ainsi, Ô Celui qui est Seul dans la force et la subsistance; et qui domine (qahara) Ses serviteurs par la mort et l’anéantissement. (traduit de l’anglais) Il est donc évident pour nous de nous tourner vers Lui et d’avoir confiance en Lui plutôt qu’en d’autres êtres humains dont le pouvoir et le contrôle sont limités et qui sont dominés lorsqu’Allah le souhaite.

Sources: Āyatullāh Nāsir Makārim Shirāzī (ed.), Tafsīr-e Namūne; ‘Allāmah Muhammad Husayn Tabātabā’ī, Tafsīr al-Mīzān